Notre île s’est engagée dans une croissance aveugle au service d’un modèle économique obsolète et incontrôlable, au détriment de nos biens communs, de notre terre, de notre mer – et aux dépens du plus grand nombre. Elle souffre de convoitises et de pressions partisanes, et les appétits se déchaînent pour bétonner nos sols, brûler nos déchets, malmener notre biodiversité, appauvrir les plus pauvres, sans respect du vivant.
Sortir de cette impasse, réagir face au dérèglement climatique, c’est le sens du projet d’ECOLOGIA SULIDARIA. Nous remercions chaleureusement les 5038 électeurs qui, conscients des enjeux climatiques, sociaux et démocratiques ont répondu à notre appel.
Pour le second tour, ces électeurs décideront eux-mêmes de leur vote. Conformément à notre vision de l’émancipation politique, nous leur faisons confiance pour que leur choix se porte sur un projet qui défend la justice sociale, qui refuse la valorisation énergétique des déchets, qui protège nos sites sensibles, qui dit « non » à une urbanisation effrénée et qui réduit nos dépendances.
Il est grand temps d’apporter des alternatives radicales, d’ouvrir une nouvelle voie pour construire collectivement un projet de société durable autour du partage, A SPARTERA, pour les Corses d’aujourd’hui et de demain. Ce sera le défi relevé par ECOLOGIA SULIDARIA.

Recommended Posts